Adoption du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 et Ratification de l’Accord portant création de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC)

Le Mercredi 14 juin 2017, une plénière s’est tenue à l’Hémicycle, dans le cadre de l’examen et de l’adoption du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020, et de la ratification de la Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques, proposée par le Gouvernement à travers le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale. La séance était sous la présidence de l’Honorable Claude Korry KOUDIANO, Président de l’Assemblée Nationale.
Après le compte rendu des séances de travail en commission au tour de ces documents, les Honorables députés ont manifesté un intérêt particulier en posant plusieurs questions à Madame la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale auxquelles, elle a apporté des réponses et promis de compléter ces réponses par écrit. Les deux documents ont été adoptés par les Honorables Députés.
Madame Kanny Diallo a, saisi l’occasion pour féliciter et remercier, au nom du Président de la République et de Son Premier Ministre, Chef du Gouvernement, les Honorables pour le vote de la Loi de Plan et la ratification de l’Accord portant création de la Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques (African Risk Capacity), signé le 23 novembre 2012 à Addis-Abeba.
Elle a indiqué qu’à travers cette ratification, la Guinée vient de se doter d’un régime novateur d’assurance contre les phénomènes météorologiques extrêmes, qui aide les Etats membres de l’Union africaine à mieux planifier, se préparer et répondre aux catastrophes naturelles, ainsi que de protéger leurs populations vulnérables contre l’insécurité alimentaire.
Elle a également souligné que la Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques, est une solution africaine à l’un des défis les plus pressants du continent qui transfère à cette Institution le fardeau du risque climatique des gouvernements, des agriculteurs et des éleveurs, ainsi que des populations en général avant de préciser que c’est en 2015 que les ministres africains des finances, ont demandé à l’Institution de développer un produit destiné à répondre aux besoins de financement des pays membres en vue de contenir les épidémies.
Quant au PNDES 2016-2020, Madame la Ministre a indiqué que l’acte que vient de poser les honorables Députés à travers le vote de la loi de Plan est de portée historique, car, selon elle, cette Loi de Plan se veut être un instrument définissant les actions prioritaires de développement économique et social de notre pays pour la période 2016-2020, en vue d’apporter une amélioration significative du bien-être des populations et de poser les bases de la transformation structurelle de l’économie guinéenne.
Elle a rassuré les Honorables que, sous la haute direction de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre effective des politiques, programmes et actions envisagés dans le Plan.
Avant de terminer son propos, elle remercié non seulement les départements sectoriels, mais aussi les Institutions Républicaines, le secteur privé, la société civile et les Partenaires au développement, pour leur contribution à l’élaboration du Plan National de Développement Economique et Social, ainsi que les médias pour leur accompagnement.
Le Service de la Communication

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!