RAPPORT DE L’ATELIER NATIONAL DE PRESENTATION DES RESULTATS DU MICS-PALU 2016

Les rideaux de l’atelier de présentation des résultats de l’enquête MICS-Palu 2016, sont tombés ce vendredi 3 juin 2017.
Durant deux jours, les cadres provenant des Ministères Techniques (Plan, Santé, Action Sociale, Education, Jeunesse, MATD), des Partenaires Techniques et Financiers, des institutions nationales, de la Société Civile, des Universités et des délégués des régions administratives, étaient présents.
Pendant la première journée la présentation a porté sur les thématiques suivantes:

  • la méthodologie de l’enquête ;
  • les caractéristiques des ménages ;
  • la santé de la reproduction ;
  • la santé de l’enfant ;
  • la Fécondité
  • l’eau, l’hygiène et l’assainissement ;
  • le VIH/SIDA, Comportement sexuel et Orphelins.
La deuxième journée a porté sur la présentation suivante :
  • la nutrition ;
  • la mortalité ;
  • le développement de l’enfant ;
  • la protection de l’enfant ;
  • l’alphabétisation et l’éducation ;
  • l’accès aux médias et l’utilisation de la technologie de l’information/communication ;
  • le paludisme ;
  • le bien être subjectif des femmes ;
  • Autopsie verbale.
Ces exposés ont permis de présenter les résultats de l’enquête pour l’ensemble du pays, par sexe, par milieu de résidence (urbain et rural), par région administrative et par quintile de bien être économique.
Les présentations ont été faites par les cadres de l’équipe technique de l’INS qui a été chargée de la réalisation de l’enquête MICS-Palu et par le Consultant National de l’enquête. Chaque présentation a été suivie de débats qui ont permis aux participants de contribuer à une meilleure compréhension des résultats et des propositions pour l’analyse et l’interprétation des résultats dans le futur rapport détaillé.
A l’issue des travaux de l’atelier, les participants ont formulé les recommandations suivantes :
  • Faire une analyse comparative des résultats de l’enquête MICS-Palu à ceux des enquêtes antérieures pour apprécier la tendance des indicateurs, cette comparaison portera essentiellement entre 2005 et 2016
  • Réaliser des études approfondies pour expliquer les tendances des indicateurs ;
  • Désagréger la prévalence contraceptive selon la catégorie professionnelle et les groupes d’âges pour ressortir l’utilisation de la Planification familiale par les adolescents et les jeunes ;
  • Produire, en plus du rapport des tableaux et du rapport narratif détaillé, un rapport synthétique de 10 à 15 pages maximum, montrant les écarts les plus critiques en termes d’équité entre les régions, les sexes et les quintiles de pauvreté, et organiser un Atelier de haut niveau a l’intention des décideurs et bailleurs de fonds, pour mieux communiquer et orienter les priorités des programmes de développement du pays
  • Réaliser des ateliers régionaux de diffusion des résultats, avec les profils/résultats de chaque région, pour mieux communiquer et orienter les priorités des Plans régionaux et locaux de Développement
  • Produire des brochures avec un langage accessible, pour la sensibilisation des populations sur les résultats de l’enquête, notamment pour une plus grande utilisation par les populations des services sociaux de base mis a leur disposition (eu égard par exemple au taux élevé d’accouchement a domicile, de non complétude de au moins 4 consultations prénatales, du nombre élevé d’enfants n’ayant reçu aucun vaccin etc.) ;
  • Actualiser l’analyse multidimensionnelle de la pauvreté/privations des enfants pour mieux cibler les régions où les enfants souffrent de pauvreté/ multidimensionnelle ;
  • L’atelier à l’instar du Comité de Pilotage de la MICS-Palu 2016, valide les résultats de l’enquête.
Les travaux de l’atelier ont été clôturés par le Directeur Général de l’INS au nom de Madame la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale.
Dans son intervention de circonstance, il a félicité les participants pour leurs contributions et leurs professionnalismes qui ont permis d’améliorer l’interprétation des résultats de l’enquête. Il a invité chaque participant à faire bon usage des résultats et à œuvrer à une large diffusion du rapport de l’enquête.
Il a saisi l’occasion pour remercier les partenaires au développement pour leurs appuis technique et financier à la réalisation de l’enquête. Il a souhaité que ce partenariat fécond se poursuive dans les prochaines années à travers le financement de futures opérations d’investigations statistiques.
Le service de la communication

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!